Mesurer la dureté de son eau

Mesurer la dureté de son eau

Une eau dure ou calcaire a des conséquences sur le fonctionnement des appareils électroménagers et l’état des canalisations. Il existe diverses façons de connaître la dureté de l’eau que l’on consomme, voire même de la mesurer soi-même.

POURQUOI CONNAÎTRE LA DURETÉ DE L’EAU

La dureté d’une eau, ou titre hydrotimétrique, dépend de la quantité de sels de calcium et de magnésium qu’elle contient. Elle se calcule en degrés français, symbolisés par un « °f » ou « °TH ». Plus l’eau contiendra de calcium et de magnésium, plus la dureté sera élevée. 1 °f correspond à 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau. Une eau moyennement dure est une eau dont le titre hydrotimétrique est compris entre 15 et 30°f et très dure au-delà.

A l’inverse une eau très douce a un taux inférieur à 8 °f. Il est important de connaître la dureté de l’eau que l’on utilise au quotidien, plus pour le bon fonctionnement de ses appareils électroménagers et l’état de ses canalisations que pour sa santé, l’eau calcaire n’ayant pas d’incidence pour l’homme. Connaître la dureté de l’eau permet également un bon dosage des détergents, une eau trop calcaire occasionnant une consommation plus importante.

QUI PEUT VOUS RENSEIGNER SUR LA DURETÉ DE L’EAU DE VOTRE COMMUNE ?

Pour savoir quelle est la dureté de l’eau qui sort de nos robinets ou alimente nos appareils électroménagers, il existe tout d’abord quelques solutions très simples, et la première d’entre elles consiste à lire le rapport établi par l’ARS (Agence Régionale de Santé) de votre département une fois par an et joint à votre facture d’eau. Les personnes vivant en habitat collectif peuvent demander ces informations à leur syndic de copropriété.

Par ailleurs, la mairie de chaque commune de plus de 3 500 habitants doit établir un rapport annuel sur le prix et la qualité de l’eau, et donc également vous renseigner.

Enfin, sur internet, le site du ministère de la Santé recense les résultats des contrôles sanitaires de chaque commune.

DES MÉTHODES POUR CALCULER LA DURETÉ DE L’EAU

Il est également possible de calculer la dureté de son eau en utilisant un kit, que l’on peut acheter sur Internet ou dans les enseignes de bricolage et de jardinage. Ce dernier est composé de flacons avec des réactifs ou de bandelettes que l’on mouille simplement avec l’eau de son robinet (ou de sa piscine) et dont le résultat en couleurs peut être comparé avec un tableau.

Plus simplement, en utilisant un savon, il est possible de se faire une idée de la dureté de son eau : plus celle-ci sera calcaire, moins le savon va mousser.

No Comments

Post A Comment